TorinoCuriosa - Curiosità Torino e Provincia

foto gallery


La Turin du Bicerìn




Pour un bon Bicerìn, 20 centimes suffisait, un prix que tout le monde pouvait payer. Dans le Turin du dix-neuvième siècle, on pouvait trouver la délicieuse boisson dans tout les cafés mais son temple, c’était le café Alfieri (l’ancien Café du Midi) place Solferino, géré par l’ex-cireur de chaussures, Giuseppe Gentile. On raconte que avec le Bicerìn il a fait tellement fortune qu’il est réussit à gagner un demi million de lire en or qu’il a par la suite donné à la maison de repos Pauvres Vieux. Le Bicerìn est une évolution du petit-déjeuner du dix-huitième siècle des turinois, nommée la « bavareisa », une boisson à base de café, chocolat et lait. Au dix-neuvième siècle, un petit verre avec un support et une poignée en métal faisait la différence; le Bicerìn commença par être servi en trois versions différentes : la « 'n pò d'tutt » avec les trois ingrédients mélangés, la « pur e fior » avec seulement du lait et du café et la « pur e barba » avec du café et du chocolat. On dit que l’origine de l’heureuse boisson se trouve dans l’actuel café du Bicerìn situé juste en face du sanctuaire de la Consolata. La délicieuse boisson était un remontant idéal pour les personnes qui sortaient de l’église à jeun et qui avaient besoin d’une énergie immédiate ; C’était aussi une excellente alternative en temps de carême puisque le chocolat chaud n’était pas considéré comme une « nourriture » et donc il pouvait être consommé même par les plus croyants. L’usage voulait qu’on boive le Bicerìn seulement jusqu’à midi et toujours avec quelques petits gâteaux parfumés : crociòn, garibaldin, brioss, chifel, biciolàn, torcèt, parisièn, forè, democratic, cicia d' monia, picòl d'fra, michette. Alexandre Dumas écrivit ainsi à monsieur Raude : "Parmi les belles et bonnes choses remarquées à Turin, je n'oublierai jamais le Bicerìn, sorte d'excellente boisson, composée de café et de chocolat, qu'on sert dans tous les cafés, a un prix relativement très bas". Parmi les admirateurs du Bicerìn, on compte le Comte de Cavour, Silvio Pellico, Giacomo Puccini, Friedrich Nietzsche, la reine Maia José et Umberto II, Macario, Carlo Campanini, Wanda Osiris, Guido Gozzano, Italo Calvino, Mario Soldati…


Fonte: Torino come eravamo, editrice La Stampa, 1978

CURIOSITA' TORINO

ATTIVITA' A TORINO


Cerchi un'
AGENZIA PUBBLICITARIA
a Torino?
Scopri Moksilla, realizzazione siti internet Torino, Grafica e Web Marketing.



Cerchi uno
STUDIO DI DOPPIAGGIO a Torino?
Scopri il TEATR8! Corsi di dizione, fonetica e produzione di spettacoli teatrali.







mappa

Come arrivare
Piazza della Consolata


una tira l'altra

Vino e vigne del Piemonte

Tutte le curiosità di Torino e Provincia



(c)TorinoCuriosa 2006. E' vietata la riproduzione, anche parziale, del materiale presentato.